A LA UNEACTUALITESSOCIETE

Société : Ndatté Diop se retourne dans sa tombe

Le confrère de la RFM aurait sursauté s’il était encore en vie. Tenez, des personnes malintentionnées raquettent des autorités sous le prétexte que la veuve de El hadji Ndatté Diop est menacée d’expulsion pour des arriérés de loyer. Un ministre récemment nommé a, pour la bonne cause, remis la somme de quatre cent milles francs à la journaliste venue lui parler de l’urgence sociale de la famille du défunt confrère de Pire.

Contactée, la veuve du journaliste culturel dit ne jamais avoir sollicité qui que ce soit puisque ne vivant pas en location. La famille de Ndatté surprise par cette escroquerie organisée a publié un communiqué pour dénoncer la forfaiture et Moussa Diop ci-devant aîné du disparu promet de sévir. Nous avons appris que la veuve a décidé de porter plainte ce jour pour mettre fin aux exactions de ces raquetteurs.

En attendant que les limiers ouvrent l’enquête, des sources bien informées révèlent que l’auteur des faits serait une dame bien connue dans la presse. Elle a été une collègue de Ndatté mais curieusement elle n’avait pas assisté aux obsèques. Cette affaire risque de soulever des lièvres ce dont n’avait vraiment pas besoin Ndatté Diop, un homme bon parti sans rien devoir à personne et qu’on doit laisser dormir du sommeil du juste sous la terre de Pire, sa ville natale.

Ben Makhtar-Senegal7

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page