A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Combinazione

Pris par le traintrain d’une ville complètement défigurée et malmenée par des gens qui se foutent royalement de l’hygiène publique, je n’avais aucune envie de vous causer politique. Mais plutôt de chialer devant le supplice de Tantale que nous infligent les trottoirs encombrés de la capitale et l’enfer que nous font vivre les Rap’s, clandos et autres Tata qui nous diésélisent sans pitié chaque jour que Dieu fait ! Si j’ai finalement changé d’avis et décidé à mon corps défendant d’emprunter les dédales nauséeux de la politique politicienne sénégalaise, la raison en est toute simple.

Je me suis senti, à la lecture du communiqué du Conseil des ministres d’hier, révolté par ces combines politiciennes à la petite semaine. Ces calculs mesquins et petits assassinats politiques. Au cours des années qui ont suivi la présidentielle de 2012, on cherchait à les écarter parce qu’ils pouvaient compromettre les chances d’un second mandat. Et avec la complicité de quelques magistrats couchés, les deux crimes furent parfaits. Tous les deux furent jetés en prison avant d’être libérés…après la présidentielle de 2019. Le mal était déjà fait. Depuis lors, ils étaient privés de leurs droits élémentaires de pouvoir participer à une élection. Ou, tout simplement, de voter.

Et voilà qu’hier, il a été demandé au tailleur constitutionnel d’examiner dans les meilleurs délais les possibilités et le schéma adéquat d’amnistie pour des personnes ayant perdu leurs droits de vote. Et plus vite que ça ! En langage branché, ça se fera en mode « Fast Track ». Mais voilà, sans me prévaloir de la science du tailleur constitutionnel, je pense qu’il y a d’autres voies pour réparer les injustices subies par ces deux victimes du cynisme du président de la République.

Dont la subite clémente procède, comme toujours, de froids calculs politiciens surtout face à l’actuel ennemi public numéro 1 de son régime, Ousmane Sonko ! Car, en réhabilitant Paul et Samba, Demba devrait passer à la guillotine. Vous avez compris ?
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page