A LA UNEACTUALITESSOCIETE

Pape Ibra GUÈYE Papitot Kara placé sous mandat de dépôt par le Juge du 2ème Cabinet Mamadou SECK.

Le Procureur de la République a requis l’inculpation du célèbre revueur de presse pour diffusion de fausses nouvelles (article 255 du CP), d’une part, et, d’autre part effacement, modification, fabrication et introduction de données informatiques (articles 431-29 et 431-30).
Le réquisitoire implacable et dûment motivé du Procureur a eu l’effet escompté sur le magistrat instructeur qui a ignoré de ce fait un détail de taille signalé par la Défense du jeune tailleur, éleveur et animateur de sa propre chaîne YouTube et de la page Facebook Papitot Kara l’Officiel.
L’oubli du visa de l’article 139 du Code de Procédure Pénale qui lie le juge en présence du chef de diffusion de fausses nouvelles devant profiter à l’inculpé, M. SECK n’a pas hésité à y suppléer et a fini au terme d’un débat passionnant par faire droit à la demande de décerner le titre de détention à l’endroit de Ibra GUÈYE PAPITOT KARA.
L’humour a un coût plutôt amer dans le Sénégal 🇸🇳 d’aujourd’hui.

De Cheikh Koureyssi Ba

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page