A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Seydi Gassama : «Les magistrats du parquet reçoivent des instructions du ministre de la Justice»

Ce lundi 27 juin, plusieurs membres de l’opposition notamment des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) sont jugés pour participation à une manifestation non-autorisée, provocation d’un attroupement et trouble à l’ordre public. Ainsi, le parquet a requis des peines d’emprisonnement contre les prévenus. 

Droit de l’hommiste, par ailleurs membre d’Amnesty International, Seydi Gassama a voulu, on ne peut plus clair, prévenir le tribunal. «Un juge indépendant ne peut pas condamner une personne interpellée à son domicile, au siège de son parti ou à un lieu situé à plusieurs kilomètres du site prévu d’une manifestation, pour troubles à l’ordre public et participation à une manifestation interdite », a-t-il affirmé sur Twitter.

Il a, ainsi, fait un rappel de taille. «Les magistrats du parquet sont sous l’autorité du ministre de la Justice et reçoivent des instructions de lui. La loi accorde l’indépendance aux magistrats du siège qui doivent rendre des décisions en leur âme et conscience et au nom du peuple », a déclaré Seydi Gassama, tout en lançant à l’endroit de ces derniers chargés de statuer sur les affaires: «le peuple vous regarde».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page