A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Birahim Seck s’en prend à une partie de la presse sénégalaise

A Dakar et à Ziguinchor, de violentes manifestations entre militants de la coalition Yewwi Askan Wi (opposition) et les forces de l’ordre ont causé la mort de 3 personnes, plusieurs blessés et engendré des dégâts matériels. Beaucoup de journaux de la presse écrite ont barré à leur Une que la manifestation a été maîtrisée et faisant l’éloge des forces de l’ordre alors que 3 jeunes ont perdu la vie. Une attitude qui n’a pas laissé indifférent le Coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck qui a dénoncé une situation déshonorante. « Il n’y a qu’au Sénégal qu’on tue des jeunes lors d’une manifestation et l’on dit que la situation est maîtrisée par les FDS. Non, la situation n’est pas maîtrisée elle est juste DÉSHONORANTE. La vie est sacrée », a-t-il posté

Salif SAKHANOKHO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page