A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Ziguinchor à manifester…., la gendarmerie tire des balles réelles

Les images parlent d’elles-mêmes. Les principales artères de la ville de Ziguinchor toutes en fumée.Pas de course-poursuite entre forces de sécurité et manifestants. Des jeunes en furie ont brûlé partout des pneus au niveau du boulevard 54, près de la maison du procureur apparemment surveillée par la police, et menant au rond-point point Jean Paul 2 de même que l’axe du rond-point Aline Sitoé Diatta. On peut voir de jeunes manifestants et adultes scander : « Macky Sall dictateur ». L’activiste Guy quant à lui, a été accueilli en liesse au rond-point Aline Sitoé Diatta. 

Des agents des forces de défense et de sécurité ont commencé à tirer à balles réelles ici à Ziguinchor. À l’évidence, la marche réussie par les populations de Ziguinchor, Bignona et Oussouye qui malgré l’interdiction sont parvenues à arriver au rond point Aliin Sitoé DIATTA a rendu fou le président Macky Sall qui se venge sur les populations en tirant sur elles.
Nous mettons en garde le président Macky Sall sur la situation déjà précaire ici au Sud du Sénégal. Nous invitons le président Macky Sall à ne pas nous pousser à bout. La stratégie du chaos ne passera pas. Si le président Macky Sall continue ainsi c’est son départ que nous allons demander.
Ici à Ziguinchor, il y a une dizaine d’arrêtés au moins. Nous exigeons la libération de tous les arrêtés à travers le Sénégal, que l’État du Sénégal prenne en charge les blessés et lève le siège devant chez Ousmane Sonko et Barthélémy Dias. 
Nous félicitons les populations de Ziguinchor, Bignona et Oussouye pour la mobilisation d’aujourd’hui. Nous leur demandons de ne pas baisser les gardes et d’attendre les consignes. 

[embedded content]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page