A LA UNEACTUALITES

Gestion Stade Abdoulaye Wade la sortie lamentable du ministre Matar Ba

Les Sénégalais ont été sidérés de voir la rapide détérioration du nouveau stade Abdoulaye Wade lors du match des Lions de ce samedi. Présenté comme un bijou hors du commun dans la sous-région, ayant coûté la bagatelle de 156 milliards de frs, le stade est doté d’un gazon hybride (moitié naturel, moitié synthétique).

Une pelouse qui demande donc un entretien et un suivi spéciaux. Toutes les dispositions devaient être prises dès le départ pour assurer cet entretien et ce suivi. Entre l’Etat, la Fédération de football ou le constructeur turc, on devait désigner le responsable du suivi de cette belle infrastructure.

Alors lors qu’on surprend le ministre des Sports Matar Ba raconter des conneries du genre que l’infrastructure est nouvelle et qu’il faut aller chercher des compétences pour sa gestion, une déclaration faite 6 mois après l’inauguration du bijou, on se dit qu’il y a des coups de pied qui se perdent. Une sortie lamentable de Matar Ba qui renseigne à suffisance sur son incurie.

Hélas, il se sent pousser des ailes depuis que les Lions ont remporté la coupe d’Afrique des Nations en février. Il oublie que ce n’est guère sa vista ou sa baraka encore moins sa compétence qui nous ont valu ce trophée. Mais il faut compter sur Matar Ba pour ne pas comprendre cela.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page